français | español | english
Fonds documentaire dynamique sur la
gouvernance des ressources naturelles de la planète

Methodologie participative de construction d’une maquette en 3 dimensions d’un territoire

Un outil pour une gestion sociale des territoires et des ressources naturelles

Rédigé par : Gonda, Noemi, Pommier, Denis

Date de rédaction : 2008

Organismes : Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières (AVSF)

Documents sources

Gonda, Noémi; Pommier, Denis. Herramientas para la gestión social del territorio y de los recursos naturales: metodología participativa para construir una maqueta de su territorio. Managua, 2008. 57 p.

Ce manuel fournit tous les éléments pour pouvoir construire une carte en relief (une maquette en 3 dimensions) d’un territoire rural.

Il s’appuit sur une expérience pratique, un exercice mené à bien dans les territoires indigènes de Mozonte et de Telpaneca, au Nicaragua, avec les populations indigènes de ces deux localités, l’ Union Nationale des Agriculteurs et des Eleveurs (UNAG) du département de Nueva Segovia, et l’ONG françaises Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières (AVSF).

Les deux auteurs, Noémi Gonda et Denis Pommier, sont membres d’AGTER.

A Mozonte et à Telpaneca, des outils de cartographie participative ont été utilisés à l’échelle des communautés rurales depuis longtemps, bien avant que ne soit prise la décision de construire avec l’aide des habitants et l’accord des autorités et des acteurs locaux une maquette en relief du territoire.

Depuis 2006, des cartes avaient été réalisées par les habitants dans plusieurs communautés, en utilisant la méthodologie décrite dans le manuel pratique de cartographie communautaire et d’utilisation du GPS pour des organisations de développement local rédigé par Noémi Gonda et Denis Pommier en 2004. (ver document en espagnol)

Des cartes de ce type, réalisées grâce à des processus participatifs et en respectant un certain nombre de principes simples, constituent des outils puissants qui aident les communautés à mieux prendre en charge leur développement. Les auteurs ont cherché à développer une méthodologie que permette de représenter un territoire plus grand que celui d’un village. Le manuel n’est disponible qu’en espagnol.

Cet outil, assez peu onéreux et d’utilisation relativement aisée, permet de développer la participation des gens au niveau local. C’est important dans un contexte de forte centralisation, fortement conflictuel et dans lequel les politiques foncières ne prennent que très peu en compte les pratiques locales de gestion du territoire.

Les auteurs se sont inspiré de la méthodologie développée et capitalisée par Giacomo Rambaldi et Jasmin Callosa-Tarr en 2002 à partir d’expériences réalizées aux Philipinas (Asie) [[Giacomo Rambaldi y Jasmin Callosa-Tarr. 2002. Participatory 3-Dimensional Modelling: Guiding Principles and Applications; ASEAN Regional Centre for Biodiversity Conservation (ARCBC), Los Baños, Laguna, Philippines. Ce document peut être téléchargé gratuitement sur le site de [IAPAD->www.iapad.org/p3dm_guiding_principles.htm] ]].

La méthodologie a été adaptée aux conditions et à la problématique nicaraguayenne.

Vous pouvez télécharger le manuel ici:

Metodología participativa para construir una maqueta de su territorio

1 Giacomo Rambaldi y Jasmin Callosa-Tarr. 2002. Participatory 3-Dimensional Modelling: Guiding Principles and Applications; ASEAN Regional Centre for Biodiversity Conservation (ARCBC), Los Baños, Laguna, Philippines. Se puede descargar gratis en el sitio de Integrated Approaches to Participatory Development IAPAD