français | español | english
Fonds documentaire dynamique sur la
gouvernance des ressources naturelles de la planète

Initiative « 4 pour 1000 » : soyons vigilants !

Note d’octobre 2015 de la Commission Climat et Développement et de la Commission Agriculture et Alimentation de Coordination Sud

Rédigé par : C2A et CCD de Coordination Sud

Date de rédaction : octobre 2015

Type de document : Article / document de vulgarisation

Alors que les sols font traditionnellement figure de grands absents des politiques publiques, ils suscitent un intérêt croissant ces derniers mois. La FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) a décidé de proclamer 2015 comme étant l’année internationale des sols, et ils sont aujourd’hui au centre d’une initiative lancée par la France et combinant deux thématiques à l’actualité majeure : l’agriculture et le climat. Le secteur agricole est l’un des principaux secteurs responsable des changements climatiques mais il est aussi fortement touché par ses impacts. Fortes d’une expérience de longue date sur la question de l’agroécologie et des sols, les organisations de la société civile se félicitent de l’intérêt grandissant porté à ces enjeux. Trop longtemps mis de côté dans les négociations climat, ils doivent être élevés au rang des priorités lors de la COP21.

Au mois de mars, le ministre de l’Agriculture exposait l’initiative « 4 pour 1000 » dans le cadre de la Conférence scientifique internationale « Agriculture intelligente face au climat » à Montpellier. Une plaquette, publiée par le ministère, présente une initiative qui place l’agriculture au cœur des enjeux climatiques, pas seulement en tant que secteur touché par les changements climatiques et secteur émetteur de gaz à effet de serre, mais aussi comme faisant partie de la solution en termes d’atténuation. Elle inscrit également l’initiative « 4 pour 1000 » dans l’Agenda des solutions porté par les présidences française et péruvienne des COP20 & 21 et le Secrétariat général des Nations unies, malgré les incertitudes qu’elle comporte à ce stade.

Télécharger le document